Vous êtes ici : Accueil > Se Former > Boîte à Outils numériques > Cartographie et Opendata > Cartothèque académique > La Russie, grille lecture géopolitique
Publié : 24 octobre 2012

La Russie, grille lecture géopolitique

Terminales L.ES, Mondialisation et dynamiques géographiques des territoires, Thème 1 introductif – Clés de lecture d’un monde complexe, question des cartes pour comprendre la Russie

Objectifs cartographiques :
Dans le cadre du thème 1 du programme de géographie de Terminales L.ES : Clés de lecture d’un monde complexe, question 2 Des cartes pour comprendre la Russie, il s’agit de proposer des cartes utilisables en classe répondant aux grilles de lectures proposées par le programme. Cet article porte sur la grille de lecture géopolitique. Il fournit au professeur un volume conséquent de données pour traiter la question qui ne demandent pas à être toutes utilisées mais constitue une base cartographique dans laquelle le professeur pourra puiser. Les documents compatibles entre eux pourront être combinés à discrétion par l’enseignant.

Situation pédagogique :

  • Le professeur intègre la cartographie dans son cours selon les modalités envisagées par sa progression. Il puise dans l’Atlas proposé en fonction de ses besoins pédagogiques. Chaque document cartographique pouvant être utilisé séparément ou être combiné avec d’autres.
  • le professeur peut utiliser la cartographie pour faire travailler les élèves sur des postes en salle informatique.

Matériel :

  • un (ou des) ordinateur(s) relié à un vidéoprojecteur et disposant d’un accès internet
  • le logiciel Google-Earth.

Documents cartographiques :
 RussieUrss.kmz : contient l’ensemble des limites du territoire russe depuis 1914, ainsi que les pays membres du Pacte de Varsovie.
 Otan.kmz : contient les limites actuelles de l’Otan.
 BasesRusses.kmz : contient l’ensemble des bases russes et des contingents russes déployés hors des frontières actuelles de la Russie.
 BasesUsa.kmz : contient l’ensemble des bases américaines dans le monde.
Ces deux documents ont été élaborés à partir de www.armyrecognition.com
 ICBM.kmz : contient l’ensemble des installations de la composante nucléaire militaire terrestre de la Russie en activité. Les types d’armes font l’objet d’une symbologie particulière.
 Portsstratégiques.kmz : 3 principaux ports de Russie ainsi que les ports de la mer Noire et de la Mer Caspienne perdus avec l’implosion de l’URSS
 Desorganisationrail.kmz : contient les principales villes de Russie ainsi qu’une portion du réseau ferroviaire édifié à l’époque soviétique.
 Autonomierussie.kmz : les entités territoriales disposant au sein de la Russie une autonomie : région autonome, oblast (province) autonome, République autonome
 Dépendancegaz.kmz : mesure pour plusieurs états européens le pourcentage des livraisons de gaz Russe dans les importations de gaz en 2009.

Mise en œuvre :

  • Je propose d’utiliser le document Russie-Urss. kmz , au début du premier cours, il permet d’observer les modifications du territoire de la Russie depuis 1914, et de dégager l’importance des bouleversements territoriaux mais aussi des permanences dans la zone d’influence de la Russie actuelle. La grille de lecture géopolitique souligne les relations que cet État-continent entretient avec ses marges et les États voisins. Le document montre par exemple que l’ Est de l’Ukraine et de la Biélorussie ont été intégrées dès 1938 à l’URSS, alors que la partie occidentale des deux états étaient intégrés à la Pologne. Ces régions demeurent aujourd’hui plus proches de la Russie dans ces deux états parfois tentés avec un rapprochement à l’Ouest (l’ouest Ukrainien ayant voté pour l’entrée dans l’U.E pas les provinces orientales) . On remarquera aussi l’intégration tardive des Républiques Baltes à l’Urss après la seconde guerre mondiale. Ou encore l’enclavement de Kaliningrad après 1991. Le fichier contient aussi les pays du Pacte de Varsovie jusqu’à sa dissolution qui utilisé avec le fichier Otan permettra de visualiser l’extension de l’Otan après 1991 à l’Est et la perte d’influence qui en résulta pour la Russie. Mais aussi le vide laissé par le retrait soviétique (Ukraine, Biélorussie, Moldavie, Géorgie, Arménie…)
  • Bases Russes.kmz permet d’apprécier la logique de la présence militaire Russe , déployée dans les vides séparant son territoire de celui de l’Otan : L’ouest de la Biélorussie en protection de l’enclave de Kaliningrad, Moldavie ou la base de Tiraspol se situe sur la ligne frontière de l’URSS de 1938. Faire varier les échelles permettra aux élèves d’apprécier la justesse des localisations proposées. On pourra faire remarquer la localisation des bases russes dans le Caucase à proximité de la frontière turque de l’Otan. En Asie Centrale les déploiements Russes assurent un glacis protecteur face à la frontière occidentale de la Chine. On pourra aussi remarquer la présence de la base logistique de Tartous en Syrie ce qui peut éclairer sur la position de la Russie dans la région.
  • Mesurer la réalité de la puissance Russe c’est aussi la mettre en perspective ce qui pourra être aisément réalisé en ouvrant le fichier bases américaines.kmz. On pourra remarquer la situation particulière au Kirghizistan ou deux bases des deux puissances sont situées à moins de trente kilomètre, autour de la capitale Bichkek.(utilisation outil règle de Google-Earth pour effectuer la mesure)
  • La Russie continue aujourd’hui d’être la seconde puissance nucléaire mondiale, le fichier icbm.kmz permet de localiser la composante terrestre encore en activité. Les forces nucléaires stratégiques russes sont réparties en trois armées toujours actives la 33e et 27e armée de la garde, la 31e armée de missiles. Vous trouverez aussi dans le fichier les bases de Test et les infrastructures de support : usines de fabrication ou de démantèlement des missiles nucléaires. Le fichier ne présente ni la composante air ni la composante mer mais est largement suffisant pour évoquer avec les élèves cet aspect important de la puissance russe actuelle. On peut faire localiser aux élèves les principales concentrations d’ICBM déployées sur le territoire russe. On observera par exemple que le territoire est découpé en trois grandes régions l’ouest l’est et enfin le centre sud ou la 31e armée est positionnée principalement sur un saillant de la frontière dans le territoire Kazakh dans l’oblast d’Orenbourg http://en.wikipedia.org/wiki/R-36_(missile)
    D’une portée comprise entre 10 000 et 16 000 km les ICBM sont au cœur de l’Eurasie capables de frapper l’ Europe Asie Afrique dans leur totalité
  • Beaucoup de collègues évoquent aussi la désorganisation des réseaux de transports conséquence de l’implosion de l’Urss dans les défis à relever pour la Russie. Vous disposez pour évoquer cette question du fichier sur les ports de la Russie portsstratégiques.kmz qui montre bien les infrastructures perdues en mer Noire et en mer Caspienne.
  • Vous disposerez également du fichier désorganisationrail.kmz qui permet de mettre en évidence la perturbation entrainée pour la région d’Astrakan sur les liaisons vers l’Oural ou l’Est du Pays par la disparition de l’Urss, bien sur le professeur pourra ici rappeler la situation d’enclavement de Kaliningrad et les conséquences pour l’activité économique l’approvisionnement la mobilité humaine.
  • Pour évoquer la question du multiculturalisme le fichier autonomierussie.kmz, permet d’évoquer par le statut d’autonomie territoriale concédé, la disposition des principales minorités ethniques reconnues et leur degré de reconnaissance par la constitution russe. Les provinces ou région autonomes n’ayant pas la même reconnaissance que les Républiques autonomes. Les Républiques autonomes du Caucase permettent aussi d’évoquer les tentatives récentes d’indépendance en Tchétchénie et leur échec. Ou encore la guerre en Ossétie. http://www.youtube.com/watch?v=muwsYjm47U
  • Enfin la puissance russe pourra aussi être observée par la dépendance des états d’Europe aux livraisons de gaz Russe en utilisant Dépendancegaz.kmz.