La spécialité histoire-géographie, géopolitique et sciences politiques - CAN@BAE Histoire-Géographie

La spécialité histoire-géographie, géopolitique et sciences politiques

, par franck.besqueut

La réforme du Lycée s’accompagne de la mise en place d’enseignements de spécialité, dont un rattaché à notre discipline : "L’enseignement de spécialité d’histoire-géographie, géopolitique et sciences politiques".

Vous trouverez ci-dessous un bref résumé de cet enseignement et en pièce jointe le programme complet qui en définit le contenu.

"L’enseignement de spécialité d’histoire-géographie, géopolitique et sciences politiques donne aux élèves des clés de compréhension du monde passé et contemporain sur le plan des relations sociales, politiques, économiques et culturelles. En adoptant de façon convergente des approches historiques et géographiques sur les situations, les événements et les contextes qu’il soumet à l’étude, il constitue à la fois une ouverture sur des objets peu explorés dans la scolarité des élèves et un approfondissement de l’enseignement commun d’histoire-géographie des classes de première et terminale.
L’enseignement propose en outre un traitement politique, aux échelles nationale et internationale, de grandes questions à dimension historique". [...]

Cet enseignement se fonde sur une approche pluridisciplinaire qui fait ressortir, entre autre, la complémentarité entre l’histoire et la géographie :
- "L’histoire saisit chaque question dans son épaisseur temporelle. Le recours à la longue durée, la mise en perspective d’événements et de contextes appartenant à différentes périodes rendent attentif aux continuités et aux ruptures, aux écarts et aux similitudes. L’histoire éclaire et contextualise le rôle des acteurs".
- "La géographie permet ici d’identifier et de comprendre les logiques d’organisation de l’espace ainsi que l’influence des acteurs sur les territoires. Par la pratique continue du changement d’échelles, par la réalisation et l’analyse de cartes, par l’intérêt porté aux territoires proches ou éloignés, elle autorise les comparaisons et la réflexion critique". [...]

"L’enseignement de spécialité d’histoire-géographie, géopolitique et sciences politiques prend en compte les acquis des enseignements communs de seconde, particulièrement en histoire-géographie et en sciences économiques et sociales. L’approche thématique retenue permet d’approfondir des objets fondamentaux à la croisée des trois disciplines et de discerner les enjeux sociaux, politiques, économiques, culturels, diplomatiques et stratégiques pour lesquels l’étude du passé et de territoires donnés permettent de mieux comprendre le présent.
Par souci de progressivité, l’année de première est principalement consacrée à l’acquisition des notions centrales de chacune des disciplines représentées pour l’étude d’objets communs.
En terminale, les notions étudiées en première sont approfondies pour aborder des questions plus complexes aux enjeux multiples, afin d’affiner les capacités d’analyse et la maîtrise des savoirs et des compétences nécessaires à la réussite dans l’enseignement supérieur".

Documents joints

Partenaires

Police pour dyslexie ?
Interlignage double ?