NAISSANCE D'UNE CONSCIENCE PATRIMONIALE : LE VIEUX LYON - CAN@BAE Histoire-Géographie

NAISSANCE D’UNE CONSCIENCE PATRIMONIALE : LE VIEUX LYON Exposition temporaire du 6 juin au 22 septembre 2013

, par Marie-Laure Jalabert

Dans les années 1840-1860 plusieurs initiatives visent la conservation des fragments, tandis que la notion de paysage urbain s’impose peu à peu justifiant la présentation d’ensembles hétérogènes.

Le 3 mai 1898 est fondée la Commission du vieux Lyon dont les objectifs sont proches de ceux de la Commission du vieux Paris créée à peine 5 mois plus tôt : inventorier, conserver, préserver, photographier.

Se mettent alors en place des campagnes de collecte de vestiges pour le futur musée historique de Lyon, qui ouvre ses portes en 1921. L’arrivée d’Édouard Herriot à la mairie, engendre une nouvelle vision politique de restauration de la ville, placée sous la direction de Tony Garnier.

Le vieux Lyon, premier secteur sauvegardé français

Le 24 juillet 1962, André Malraux, ministre des affaires culturelles, présente à l’Assemblée Nationale un projet de loi créant les secteurs sauvegardés. Jusqu’alors, la protection du patrimoine prend en compte des édifices isolés. Le projet vise à concilier deux impératifs : conserver le patrimoine architectural et historique et améliorer les conditions de vie et de travail des populations de ces quartiers.

Avec cette impulsion et la pression de la Renaissance du vieux Lyon, le maire Louis Pradel opte pour la restauration d’un ensemble de 30 hectares et de plus de 500 immeubles comprenant les territoires de Saint-Georges, Saint-Jean et Saint-Paul. Le premier secteur sauvegardé de France nait ainsi par arrêté interministériel le 12 mai 1964.

Le 2 décembre 1998, la ville de Lyon est inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO.

Cette exposition raconte l’histoire de cette prise de conscience patrimoniale depuis la fin du 19e siècle jusqu’à la reconnaissance internationale, il y a quinze ans, et l’inscription au patrimoine universel de l’UNESCO.

Informations pratiques

L’exposition est accessible avec le billet d’entrée 1 musée (Histoire de Lyon ou Marionnettes du monde)

Plein tarif : 6 € | Tarif réduit : 4 € | Entrée gratuite pour les moins de 26 ans.

Partenaires

Police pour dyslexie ?
Interlignage double ?