Utiliser l'analyse géographique pour comprendre l'intervention française au Mali - CAN@BAE Histoire-Géographie

Utiliser l’analyse géographique pour comprendre l’intervention française au Mali

, par Philippe Briat

OBJECTIFS DE SEQUENCE

Cette séquence peut-être utilisée en classe de Première à titre d’exemple de conflits dans le monde après la Guerre Froide (Thème 2 d’Histoire, "La guerre au XXe siècle, Leçon 2 : "De la guerre froide à de nouvelles conflictualités") ou bien comme étude de cas servant de point de départ au Thème 4 du programme d’ECJS : "La nation, sa défense et la sécurité nationale" (les accompagnements de programmes invitent en effet à étudier une opération extérieure)

La séquence a donc des objectifs en terme de contenu mais également en terme de savoir-faire, notamment utiliser des outils numériques à l’appui de l’analyse géographique et construire un schéma.

La séquence permet de faire travailler les capacités suivantes :

- nommer et localiser les grands repères géographiques terrestres

- repérer un espace sur des cartes à échelles différentes.

- identifier des documents.

- critiquer des documents.

- utiliser les Tice

- construire un schéma géographique

- raisonner à différentes échelles

DEROULEMENT DE LA SEQUENCE

La séquence se déroule en plusieurs qui font alterner apport de l’enseignant, dialogue avec les élèves et travail autonome de ces derniers.

On distribue pour commercer au élèves des documents qui leur permettent en quelques minutes et en quelques phrases d’établir les faits : une intervention militaire la France à la demande du gouvernement malien menacé dans son existence par l’avancée de groupe armés rebelles.

On élabore ensuite un questionnement avec les élèves. Il s’agit de partir de questions générales (où ? qui ? pourquoi ? ) pour ensuite les affiner en questions géographiques qui utilisent des notions vues depuis la classe de seconde : acteurs, enjeux, ressources, contraintes... :

- dans quel espace s’inscrit l’intervention française ?
- quels sont les contraintes que présente cet espace ?
- quels sont les différents acteurs engagés dans ce conflit ? Quels sont leurs objectifs ?
- quels sont les enjeux qui permettent de comprendre l’intervention des différents acteurs ?

Comme c’est souvent le cas lors d’études de cas géopolitiques, les éléments de réponse à ces questions sont souvent nombreux, il serait donc chronophage et hasardeux de conduire les élèves à trouver ces réponses dans un dossier documentaire. Cependant, il est possible de mettre les élèves en activité autour de quelques unes de ces questions en utilisant Google Earth et des cartes thématiques. Ce peut-être l’occasion de de souligner l’intérêt et les limites de cet outil pour une compréhension de l’espace.

On partira donc de la question : dans quel espace s’inscrit l’intervention française ? Il s’agit pour les élèves de se faire une idée de l’étendue de cet espace, de prendre connaissance partiellement du milieu naturel. Certains indicateurs permettent d’appréhender les acteurs régionaux : Population, IDH.

La deuxième partie de la séquence consiste en une construction commentée d’un schéma avec les élèves. Il est possible de faire un inventaire des éléments à représenter, d’élaborer des rubriques et d’inviter les élèves proposer les figurés.

Au fur et à mesure que l’on construit la légende on apporte des éléments d’explication.

On fera en suite réfléchir les élèves sur
- les limites matérielles que rencontre l’intervention française. Elle sont d’abord logistiques (obligation d’avoir recours à des moyens de transports d’autres Etats) mais dans le domaine du renseignement (les satellites français ne sont pas assez nombreux pour fournir des clichés de la zone tout au long d’une période de 24h) et de l’armement (la France dispose de drones d’observation mais pas de drone armés). Cela pose la question plus large de la configuration des forces armées françaises dans un perspective de conflits asymétriques tels que celui-ci.
- les suites de cette intervention dans une perspective géographique :

  • immensité du territoire à contrôler avec un faible effectif. Comment protéger les populations résidant sur le territoire repris aux groupes armés ?
  • absence de front : ne faut-il pas redouter un repli des groupes armés vers le nord face à l’avancée des troupes malienne et française pendant un temps puis dans un deuxième temps attaques sous forme de raids sur leurs arrières ?
    - les Etats africains qui se sont engagés à soutenir le Mali en envoyant des troupes sont pour la plupart des Etats d’Afrique noire. Leurs forces armées sont-elles préparées à la guerre du désert ?
    - le temps ne joue-t-il pas en faveur des groupes rebelles armés ?

LOGICIELS ET MATERIEL

- un vidéoprojecteur
- un accès internet
- une salle informatique (on peut également faire travailler en partie les élèves hors du temps de cours, chez eux ou au lycée, et éviter ainsi d’utiliser une salle informatique)

DOCUMENTS

Vous trouverez joints à cet article :

- deux textes à distribuer aux élèves (fichiers Documents.pdf)
- une proposition de schéma (fichier Schema_Mali.pdf)
- une proposition de commentaire accompagnant la légende (fichier Legende_commentee.pdf)
- une carte thématique (fichier Carte_IDH.jpeg)
- un dossier Afrique (fichier Afrique.zip)

Il est également possible de faire travailler les élèves sur QGis. L’intérêt est de permettre de disposer des cartes thématiques de l’IDH et de la population par Etats en 2011 qui se superposent sur l’image satellite.

Pour cela vous devez :
- télécharger et installer QGis 1.8 à l’adresse suivante : http://www.qgis.org/
- installer l’extension permettant d’accéder à Google Earth à partir de QGis. Pour cela suivez les consignes qui se trouvent : http://www.pedagogie.ac-nantes.fr
- enregistrer le dossier Afrique.zip sur votre disque dur puis le décompresser. Double-cliquez ensuite sur le fichier Afrique.qgs. Vous verrez s’ouvrir alors QGis avec les cartes thématiques de l’IDH et de la population en 2011 ainsi que la couche image satellite de Google Earth, à condition d’être connecté à Internet.

EVALUATION ET BILAN

A venir.

POUR EN SAVOIR PLUS

- pour en savoir davantage sur le Mali : conditions naturelles, populations, économie, situation politique...l’article de Patrice GOURDIN sur Diploweb.
- sur l’Opération Serval, la page Wikipédia, qui semble très complète mais à considérer avec prudence du fait des controverses possibles au sujet de cette intervention.
- les articles très informés sur les questions militaires, le blog de J.D. Merchet, Secret Défense.

Portfolio

Documents joints

Partenaires

Police pour dyslexie ?
Interlignage double ?